La Tête en noir (et morose) N°181

Morose car nous y lisons la dernière chronique de Claude Mesplède qui laisse orphelins les chroniqueurs de la TEN pour des raisons de santé.

La tête en noir (et humide) N°180

Quand les centrales nucléaires arrêteront de nucléer et que vous aurez remis la main sur votre stock de bougies, il sera temps de s'asseoir avec un bon polar.

Mais lequel ? Heureusement il y a La Tête en Noir !

La tête et l'Histoire N°5

Où l'encyclopédiste Claude Mesplède nous donne un cours d'Histoire sur le polar.

La tête en rose N°26

Ou le divin Michel Amelin nous présente Louise Vianey avec tout l'humour qui le caractérise

La tête en noir N°179

Où vous trouverez les chroniques de toute l'équipe supervisée par le grand maître Jean-Paul Guéry

"La tête en noir" N°178 est de vadrouille

La voilà ! Une tête fraichement éclose pour un panorama de la littérature policière.

la tête dans la neige (fondue) La tête en Noir N°177

En ligne avec beaucoup de retard (mais ça va s'améliorer) : la nouvelle Tête en Noir

C'est l'automne, les têtes commencent à tomber : la tête en noir N°176

La voilà de retour et presque dans les temps ! 

La tête en noir de l'été est enfin arrivée

La parution de ce numéro de "La tête en noir" a été perturbé par la fermeture de la boutique Phénomène J.

Phénomène J est une marque liée à Jean-Hugues Villacampa que ne possédait pas la SARL 123 Phénomène qui gérait la boutique aujourd'hui en liquidation.

Les activités imaJn'ère perdureront donc sur le site de Phénomène J y compris la parution des fanzines qui devraient reprendre rapidement leurs rythmes de parution.

La tête en noir N°174 . En mai, lis du polar !

Retour de Claude Mesplède dans de nouveau numéro qui ne tarit pas d'éloge pour Poulets grillés, premier roman de Sophie Hénaff. Michel Hamelin s'entiche de Fiona Griffith, héroïne décalée de Harry Bingham.Martine Leroy et Jean-Paul Guéry nous font un très bel assortiment de brèves. Artikel Unbekannt chronique Zazou de Jean Mazarin.Christophe Dupuis nous fait un bref historique de Dominique Manotti. Jean-Hugues Villacampa (que Cthulhu achète son stock) s'étonne de voir débarquer William Boyd pour James Bond et s'amuse du Qui veut la peau d'Andreï Madlin de George Arion. Jean-Marc Laherrère se penche sur John Connoly et son Sous l'emprise des ombres ainsi que Dernier meurtre avant la fin du monde de Ben H Winters. Julien Heylbroeck continue à décortiquer la bibliothèque de son grand-père avec Avril sur orbite de Marc Avril. Julien Védrenne compare les versions cinématographiques de Adieu ma jolie de Chandler. Paul Maugendre gourmandise La rascasse avant la bouillabaisse de Del Pappas quand Gérard Bourgerie s'émeut de Dan Smith et Le village.

< page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | page suivante >