"La tête en rêve Spécial Thomas Geha

Où nous apprenons avec stupéfaction et émerveillement la venue de thomas Geha à Phénomène J.
En conséquence, la totalité de nos choniqueurs et chroniqueuses se sont rués sur ses textes, Poème nous fait part de son avis sur "les Sabres de Sang", ainsi que sur "Cent visages", Jean-Hugues Villacampa prefère se tourner vers le recueil de nouvelles des "Créateurs",tandis que Marie Charlotte Guillou nous conte sa fascination sur "A comme Alone". Quand à Pierre Marie soncarrieu, il s'est attelé à "la Guerre des Chiffoneurs". Toute cette joyeuse entreprise s'est faite sous le despotisme du grand Tyrannosaurus Imperium qui nous force à lire "L'intégrale d'Alone". 

« La tête en rêve N°7 » Spécial Chalonnes

 

Où Jean-Hugues Villacampa évoque le salon de bandes dessinées de Chalonnes (49), Poème admire « Ecosse, terre de légendes au Lombard » Marie-Charlotte Guillou décortique « Les ficelles du crime » – Nathalie Charles aux Editions Rageot,. Justin Hurle rêve des « Chroniques de Spiderwick » de Holly Black et Pierre-Marie Soncarrieu chronique « Le voleur de feu » tome 1 par Terry Daery

 

La Tête en Rêve N°6 : toutes les feuilles ne tombent pas en automne !

 

Jean-Hugues Villacampa (que Cthulhu le protège de rouge-bonnet et bonnet-rouge) chronique « Le val de la morte embrassée » de Michel Honaker et s’étonne du Chien des Baskerville en Playmobil. Joanna Costa  se penche sur « A pile ou face » de Samantha Bailly. Quand Poème prend le contre-pied d’une chronique classique pour révéler les émotions que lui ont procuré le « Hantés » d’Anne Fakhouri. Marie-Charlotte Guillou décrypte « Red Code » de Philip Le Roy. Justin Hurle vante les mérites de « Ce que je n’aurai pas du voir » de Christophe Mauricourt (qui  bénéficie donc d’une seconde chronique dans nos colonnes - c’est un signe) et « La tête dans les choux » de Gaia Guasti. Enfin, Pierre-Marie Soncarrieu fait la nourrice de ses X-Babies !

La tête en rêve N°5 La jeunesse qui lit !

Jean-Hugues Villacampa (que Cthulhu l’aide à faire sa rentrée) se penche sur Peggy Sue de Brussolo, Joanna Costa a pris sa machine à voyager dans le temps et regarde « Les aventures de Télémaque » de Fénelon. Poème consulte « L’horloge du temps perdu » d’Anne Fakhouri. Marie-Charlotte Guillou de régale de Thomas Geha (enfin, je veux dire) et son « A comme Alone ». justin Hurle se laisse conter « Les fables de l’Humpur » de Pierre Bordage quand Pierre Soncarrieu salue Thomas C. Durand et son « Premier souffle ».

« La tête en rêve » n°4 et en avance !

Hommage à la convention imaJn’ère 2013, notre fanzine sort en avance !

La tête en rêve N°3 Où le p'tiot prend du bide !

On devait s'en douter, nourri de bons chroniqueurs, « La tête en rêve » grandit et gagne 4 pages. Pour le même prix en plus ! C'est à dire : gratuit !

"La tête en rêve" N°2, SF et noire...

Notre fanzine est en phase d'accélération. Les chroniques s'affinent, des chroniqueurs de talent nous rejoignent, bref les indicateurs sont positifs pour le plus grand plaisir de tous.

La tête en rêve N°1 :Encore un fanzine à Phénomène J ? Why ?

En même temps, il est vrai que « La tête en noir » et « La tête en l’ère » ont acquis un succès qui compte leur nombre de lecteurs en… milliers !
« La tête en rêve » est un fanzine-expérience, la cible est floue : parents, enfants mûrs, ado, adulte aimant la « littérature jeunesse ». C’est un essai de quelques numéros pour voir… Une équipe jeune (en moyenne d’âge), une ligne éditoriale claire sous la tutelle bienveillante de Phénomène J qui mène là une nouvelle expérience.