Il était une fois dans l’Ouest

Pour l’anthologie Star-Ouest à paraitre dans le cadre de la 5è convention des littératures populaires et de l’imaginaire, imaJn’ère 2015, l’association imaJn’ère organise deux concours de nouvelles gratuits, ouverts à toutes les personnes majeures résidant sur la planète Terre ou en orbite immédiate (la nouvelle devra cependant être écrite en français!).

"La tête en rêve Spécial Thomas Geha

Où nous apprenons avec stupéfaction et émerveillement la venue de thomas Geha à Phénomène J.
En conséquence, la totalité de nos choniqueurs et chroniqueuses se sont rués sur ses textes, Poème nous fait part de son avis sur "les Sabres de Sang", ainsi que sur "Cent visages", Jean-Hugues Villacampa prefère se tourner vers le recueil de nouvelles des "Créateurs",tandis que Marie Charlotte Guillou nous conte sa fascination sur "A comme Alone". Quand à Pierre Marie soncarrieu, il s'est attelé à "la Guerre des Chiffoneurs". Toute cette joyeuse entreprise s'est faite sous le despotisme du grand Tyrannosaurus Imperium qui nous force à lire "L'intégrale d'Alone". 

La tête en l'ère N°30 Spécial imaJn'ère 2014

Le numéro spécial imaJn’ère 2014 pour découvrir les invités de la convention et une chronique de notre anthologie Rétro-fictions.

La tête en noir N°168 est dans les bacs (elle flotte…)

Claude Mesplede nous vante l’excellence de « Lyon quai des polars qui fête ses 10 ans. Michel Amelin salue les qualités de FR Tallis et Harry Bingham, quand Christophe Dupuis chante les louanges des éditions Asphalte. Martine Leroy Rambaud chronique « C’est arrivé en Chine » de Marc Boulet, Julien Heylbroeck « Le palais du déviant «  de Tim Powers, Artikel Unbekannt « La trilogie noire de Léo Malet, Jean-Hugues Villacampa (que Cthulhu le protège de l’abstentionisme généralisé) « Bye-bye Bayou de Charles Williams et « Ministrose » de Thomas Galet, Jean-Marc Laherrère « La faux soyeuse » d’Eric Malavelias et « Après la guerre » d’Hervé Lecorre, Julien Védrenne « Les proies » de Thomas Cullinan . Paul Maugendre salue les vingt ans de la collection « Chemins nocturnes » chez Viviane Hamy. Gérard Bourgerie décortique « quelque chose à cacher de Nicolas Montsarrat.

Le tout supervisé par Jean-Paul Guéry qui régale son monde de ses brèves.

Phénomène J news 2013/2014

Pour ceux qui s'intéressent à l'évolution de la boutique, tout est là !

La tête en l’ère N°29 : dense et passionnante

Où Tyrannosaurus Imperium chante le conteur Thomas Geha et son intégrale Alone chez Critic, Jean-Hugues Villacampa (qu’Hastur le protège des effets secondaires électoraux) admire le talent d’Alan Moore et Jacen Burrows dans le Neonomicon. Jean-Luc Boutel (le savanturier en chef) développe sur « Cauchemars sur le club Diogène » de Sorre et Mouret. Jean-Olivier Bressoux chronique « Passerelles sur l’infini » de John Barnes et Schweinhund s’étend sur le talent de Christophe Siebert. Elodie Carré a lu « L’évangile Cannibale » de Fabien Clavel, et Denis Piel « La volonté du dragon » de Lionel Davoust. Patrice Verry (Tu veux des lasagnes ?) est hypnotisé par « Real humans » saison 1. Jean-Hugues Villacampa revient avec sa découverte de l’année : « Manesh, Le sentier des astres T1 » de Stefan Platteau. Artikel termine sa série de chroniques dédiée à « Atomos » d’André Caroff commencée dans le premier numéro du fanzine

La tête en noir N°167 Trente ans et une belle tête ensoleillée…

 

Il n’est pas facile de savoir à quelle date exacte est né l’opuscule que vous lisez en ce moment : les mémoires divergent, et nous laisserons le grand maître de l’opuscule, Jean-Paul Guéry décider  lui-même.

Jean-Paul qui maîtrise avec son habileté coutumière les brèves de ce numéro.

Pour Claude Mesplède, le polar français se porte comme un charme, beaucoup de parutions, beaucoup de traductions vers l’étranger, des concours de nouvelles. Il en profite pour parler du dernier Slocombe : « Première station avant l’abattoir » et de « Le cimetière des chimères » d’Elena Piacentini.

Michel Amelin se penche sur les romans historiques de 10/8 avec « La fille de Baruch » de Laetitia Bourgeois et « La femme sans tête ».

Christophe Dupuis , avant le programme polar d’imaJn’ère 2014 chronique « Le poil de la b^pete » de Heinrich Steinfest et quelques polars de langue allemande.  Martine Leroy-Rambaud, Trevanin : « L’expert » et « The main » et revient sur l’adaptation BD de « Carton Blèmre » de Siniac adapté par Oppel et Beuzelin. Artikel Unbekannt louange « Kapu » de San-Antonio. Julien Heylbroeck science-fictionne avec « Le travail du furet » d’Andrevon. Jean-Hugues Villacampa (que Cthulhu l‘empêche de prendre Buisson comme conseiller) « A l’aube d’une autre guerre de Yann-Fanch Le Fur et « Sans crier gare surgit la nuit » de Bernard Pasobrola. Jean-Marc Laherrère »Empty Mile » de Matthew Stokoe, et « La tuerie d’octobre » de Wessel Ebershon. Julien Vedrenne « Au pied du mur » d’Elisabeth Sauxay et « Les désemparés » de Max Ophüis. Paul Maugendre « Mortel tabou » de Giles Schesser et Gérard Bourgerie « Nœuds d’acier » de Sandrine Collette.

Piments et Muscade N°20 A la fleur de l'épée

Poème, chroniqueuse à "La tête en rêve" (tricheuse) parcoure le N°20 du fanzine "Piments et Muscade" dédié à l'érotisme.

Le bouquiniste a lu N°39 Maud Tabachnik « Si tu meurs, elle reviendra »

Bon. Le pétrole en Mer du Nord OK ! Mais pas à visiter alors.

Ecce Homo N°6 Et quand un tyrannosaure lit un roman, dans quel état se trouve le livre après ?

 

« Pascal Quignard » Tous les matins du monde Gallimard

< page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | page suivante >