mardi 12 mars 2013

« La tête en noir » 161, frais dehors mais chaud dans la tête.

En dehors des résultats du concours polar imaJn’ère 2013, nous retrouvons nos chroniqueurs en pleine forme malgré les frimats.
Claude Mesplède nous fait un historique du roman policier historique avec un hommage appuyé à Van Gukik. Michel Amelin, toujours grandiloquent nous fait une apologie (méritée) de David Grann. Christophe Dupuis nous chronique « Cuba libre » de Nick Stone, « Hold-up » de Patrick O’neil et Carmen de Alan Watt. Jean-hugues Villacampa (Qu’Azatoth le rende végétarien) revient sur « Meurtre au 31ème étage de Per Wahlöö et s’extasie de « Les aventures d’Herman Melville » de francis Carpentier. Jean-Marc Laherrère nous dévoile « Chiennes de vie » de Franck Bill « A la fin d’un jour ennuyeux » de Massimo Carlotto. Paul Maugendre chronique le chroniqueur Claude Mesplèdeet Gérard Bourgerie « Un arrière goût de rouille » de Philip Meyer.
Je n’oublierai pas le grand chef d’orchestreet auteur des brèves de ce fanzine OVNI du monde polar : Jean-Paul Guéry.

À télécharger : Une bonne tête bien chaude siouplait !