mercredi 21 mai 2014

La tête en noir N°168 est dans les bacs (elle flotte…)

Claude Mesplede nous vante l’excellence de « Lyon quai des polars qui fête ses 10 ans. Michel Amelin salue les qualités de FR Tallis et Harry Bingham, quand Christophe Dupuis chante les louanges des éditions Asphalte. Martine Leroy Rambaud chronique « C’est arrivé en Chine » de Marc Boulet, Julien Heylbroeck « Le palais du déviant «  de Tim Powers, Artikel Unbekannt « La trilogie noire de Léo Malet, Jean-Hugues Villacampa (que Cthulhu le protège de l’abstentionisme généralisé) « Bye-bye Bayou de Charles Williams et « Ministrose » de Thomas Galet, Jean-Marc Laherrère « La faux soyeuse » d’Eric Malavelias et « Après la guerre » d’Hervé Lecorre, Julien Védrenne « Les proies » de Thomas Cullinan . Paul Maugendre salue les vingt ans de la collection « Chemins nocturnes » chez Viviane Hamy. Gérard Bourgerie décortique « quelque chose à cacher de Nicolas Montsarrat.

Le tout supervisé par Jean-Paul Guéry qui régale son monde de ses brèves.

À télécharger : Pour lire le PdF, cliquer ici.