jeudi 24 septembre 2009

17 Johan Heliot : anarchiste ! « La lune seule le sait » Mnémos, J’ai Lu

Vous ne le savez pas mais j’ai chroniqué dans « La tête dans les étoiles N°2 » (1er octobre !) un roman de Johan Heliot qui s’avère le second tome de sa trilogie lunaire. Et j’y ai pris tellement de plaisir que je me suis dit que ne serait pas bête de lire le T1.

Du coup je l’ai fait. Grand bien m’en a pris. Du steampunk français bien écrit ça ne se refuse pas.

Le fait que des extra-terrestres débarquent sur

la Terre et font ami-ami avec Louis Napoléon perturbe légèrement le cours de l’Histoire. Les français deviennent la plus grande puissance mondiale et décide de créer un bagne sur la lune y envoyant de nombreux prisonniers politiques (essentiellement des socialistes qui à l’époque étaient des révolutionnaires proches des thèses anarchistes). La prise de position de l’auteur est claire et devient revendiquée dans sa postface, et moi les auteurs ET courageux ET militant je signe !

Je vous résume l’intrigue ? Bon vite fait alors pour ne pas révéler le sel de l’histoire.

Victor Hugo est retiré à Guernesey (sous la protection officieuse de la reine Victoria). Louise-Michel a été déporté dans le bagne lunaire. On envoie donc sur la lune un espion afin de savoir ce qu’est devenue la passionaria de

la Commune  qui n’est autre que Jules Verne.

L’alliance terrestre et Ishkiss donne lieu à la création d’outils métalorganique du plus bel effet, les deux consciences étrangères s’allient enfin sur des valeurs liées à l’ « humanité » et la conscience géopolitique de l’auteur, sa culture historique rend le roman … euh… intelligent ! C’est bien simple, si je l’avais je suis sûr que je lirais le T3….

 

« La lune seule le sait » Mnémos / J’ai Lu

 

Neuf 19 € / 7 € (3 à 9 € chez tout bon bouquiniste !)

 

Intelligence : *****

 

Description : ***

 

Action : ***

 

Humour : ***

 

Amour (de l’humanité) : ****

 

Violence : **

 

Sexe : 0