samedi 10 janvier 2009

Le bouquiniste a lu 12

Tout le monde va croire que je suis un grand sentimental !! Bon tant pis. Je viens de finir le recueil de nouvelles de Sylvie Jeanne Bretaud « Confidences intimes et petites nouvelles magiques », et ne résiste pas au plaisir de vous en parler.
 
Est-ce que je vous ai dis qu'être bouquiniste ne laisse pas beaucoup d'occasions de lire au travail ? Et bien c'est le cas ! Sans parler des clients et des vendeurs, nous passons notre temps à ranger, étiqueter, référencer, ranger (oui, je sais...), mettre en carton, feuilleter (oups !), ranger ...
Bon, cependant parfois on fait des pauses et cédons à nos addictions. La mienne (une des miennes...) est la lecture.
Comme tout bon homo-sapiens de base de sexe masculin, il est de mon « devoir » de montrer une image sympa mais... euh, virile !
Ce jour là, je tombais sur un titre marrant chez NRF Gallimard qui trônait sur un de nos célèbres piles vacillantes qui agrémentent votre parcours du combattant dans la boutique.
Creezy de Félicien Marceau, un truc d'une quarantaine d'années qui se lit d'une traite, sauf que fin du premier chapitre venant, je trempai mon bureau de larmes. Bonjour le « viril » ! Un truc incroyable, ce type me racontait une histoire que je n'avais pas vécu comme si c'était moi !
« Mais pourquoi il nous raconte ça ?? »
Bon, un beau jour du mois de novembre, entre dans la boutique une dame blonde, l'air sympa qui se promène dans la boutique et discute un peu, de façon TRES positive de l'ambiance du lieu (ce qui prouve bien son goût sûr !). Puis m'expliquant qu'elle écrivait, je sollicitai de sa bienveillance la possibilité de distribuer son livre ce qu'elle accepta...
Vous me connaissez, je l'ai lu. Bin, Re-paf ! Comme Félicien Marceau (c'était pour ça...), des larmes sur mon bureau. « Creezy » et les «  Confidences intimes et petites nouvelles magiques » ont pourtant peu de choses à voir, mais dans chaque nouvelle, Sylvie Jeanne (je ne peux pas critiquer son prénom m'appelant moi-même Jean-Hugues, mais quand même...) nous titille une fibre que l'on espérait mieux caché, une peur viscérale et injustifiée face à un événement anodin, de la vie sécrète des Nounours, comment se faire leurrer par un string, et ma préférée : « Une horreur pareille » où une jeune fille de 16 ans découvre avec stupéfaction ET émerveillement que sa grand-mère (un amour) a eu une vie avant la sienne.
On pleure, on s'énerve, on sourit, bref, on vit devant ce doux maelström d'émotions déversées avec fluidité et élégance. Une écriture dans laquelle on se laisse bercer sans précautions, en confiance...
Je DOIS penser à me faire dédicacer mon exemplaire !

Confidences intimes et petites nouvelles magiques
Sylvie Jeanne Bretaud
Neuf Les 2 Encres 16 euros (8 € chez tout bon bouquiniste !) ET nous on le vend 15 euros en neuf sur notre site

 
 
Intelligence : ****
Description : ***
Action : **
Humour : ***
Amour : ***
Violence : 0
Sexe : *