mardi 10 mars 2009

Le bouquiniste a lu 14 "Les fleurs du Marais"

N'hésitez pas à vous plonger dans le polar/rock, une expérience impressionnante.
Je ne me souviens plus si je vous ai dit qu’il m’arrivait parfois de prendre un certain plaisir à lire du ... euh... « polar régional ». Je n’en fais pas une consommation exagérée car s’immerger dans une énigme et les us et coutumes d’un coin précis de France reste un exercice qu’il est complexe de réussir. Tout comme l’écrire en fait...
Mais j’ai un souvenir ému des aventures de Mary Lester de Jean Failler, du polar sans violence, breton mais loin du cliché touristique folklorique que j'ailu lors de parcours vacanciers entre Morlaix et Locquirec...
Quand la sauce prend, le dépaysement est aussi total qu’en pays navajo avec Tony Hillerman, enfin presque...
Mona Cabriole est journaliste à Parisnews, et reprenant le concept du « Poulpe » « La Tengo Editions » nous propose ses aventures, une par arrondissement, un auteur différent par aventure. Deux opus de la série ont déjà vu le jour, un sur le second arrondissement (Beaubourg, rue Saint Denis, les Halles, etc...) Et un autre sur le quatrième arrondissement « Les fleurs du Marais » que j’ai dévoré en une nuit.
Vous avais-je dit que j’étais un ancien bouquiniste parisien ? Si, si, dans le Quartier Latin à coté du prestigieux « Collège de France » que je croyais jusqu’alors peuplé de vieillards cacochymes et obtus. Bien entendu comme la quasi-totalité des idées toutes faites, il n’en est rien : les pensionnaires du prestigieux établissement sont des êtres humains juste EX-TRE-ME-MENT érudits dans leurs domaines et assoiffés d’une inextinguible curiosité à l’endroit de... TOUT ! Y compris de SF et de jeux de rôles que je vendais alors à l’époque !
Bref, ayant eu le plaisir d’avoir une activité professionnelle dans une autre vie dans le quatrième arrondissement de Paris, j’ai découvert ce petit arrondissement coincé à l’est par La Bastille, au nord par la Seine, au sud par les grands boulevards (de Monsieur Haussmann) et à l’ouest par Beaubourg (à peu près...).
Il contient son lot de sites touristiques : la place des Vosges entre autres... Et particularité du lieu, c’est un coin de Paris où s’entremêlent trois communautés très typées : les premiers bobos, les gays et les juifs (à tendances religieuses douces mais présentes). Le quartier est parsemé de petites rues encombrées de circulation dont la célèbre rue des Rosiers, oui celle où il y a eu le fameux attentat contre le célèbre traiteur casher.
Bref, un endroit vraiment sympathique (il y a cinq ans) avec des boutiques atypiques de grande qualité (non pas de bouquinistes ! Ils sont de l’autre coté de la seine !).
Un concept original pour cette collection : une thématique Paris-arrondissement / polar / rock !
Mona Cabriole est une jeune femme TRES branchée. Parcourant les rues de Paris à bord de son scooter rose ou à pied pour son journal, elle part en quête « de cette satanée vérité qui lui tient tant à cœur ».
L’intrigue pourrait se résumer ainsi : des skinheads battent à mort (et à battes) des flics avant de « rituellement » se livrer sur eux à des mutilations, les déguiser en drag-queens et à les exposer à la vue de tous, dans les lueurs des petits matins blafards parisiens.
Mais pourquoi t’est-ce ?
C’est ce que va tenter de découvrir (encore une expression désuète...) va découvrir Mona Cabriole explorant le monde secret du Marais (avec de bonnes surprises pour le lecteur) le tout accompagné de références musicales à découvrir ou à redécouvrir.
Le ton est résolument moderne et vivant, le style est fluide, se hache dans les expressions de violence qui parsèment avec régularité le récit. Le tout est à écouter de préférence en musique en choisissant les titres référencés dans le texte (pas eu le temps car lu en une nuit... On devrait avoir un index des titres et artistes en début de livre).
 
Les fleurs du Marais
Thomas Hedouin
Neuf : La Tengo Editions 5.50 euros. 3 euros chez tout bon bouquiniste
 
 
 
Intelligence : **
Description : ***
Action : ***
Humour : *
Amour : *
Violence : ****
Sexe : *