dimanche 6 mars 2011

Le bouquiniste a lu 30. "La route d'émeraude" de P.J. Lambert

Il est vrai que la quête du Graal sentait un peu la poussière, heureusement Patrick J. Lambert nous ouvre la voie de la route d’émeraude. Et c’est du lourd !
Je ne sais pas si je vous l’ai dit mais j’ai résidé sept ans à Montpellier à la poursuite d’études d’œnologie, autant dire au milieu du plus beau groupe d’hédonistes que je n’ai jamais rencontré. J’en ai profité en plus d’ (un peu) étudier pour (beaucoup) jouer aux jeux de rôles et rédiger quelques uns de mes scénarios les plus originaux. Bon, mais je vous raconterai ça une autre fois. Juste pour dire que Montpellier est une muse généreuse et que celle-ci fréquente aussi P.J Lambert de manière assidue. Vous n’avez pas lu P.J. (initiales prédestinées ?) ? Honte sur vous. Je ne saurais trop vous recommander la lecture de « Les murmures du tombeau » qui m’a fait passer une très bonne (longue) nuit.
Pouf, pouf ! La route d’émeraude. Nous retrouvons Maxime Langelot et sa compagne Delphine (avec quelques passages chaudounets qui humanisent nos héros) empêtrés dans une affaire ébouriffante où l’immortalité, l’alchimie et la franc-maçonnerie sont le substrat. Maxime est antiquaire mais pas que… Son père et lui disposent de ressources alternatives leur permettant de peser sur des collections privées ne leur appartenant pas. Oui, je sais c’est mal. Delphine est une ancienne flic défroquée suite à une déception bien légitime. Et Roland le papa est un ancien de la légion avec un carnet d’adresses bien rempli. Tout commence bien puisque nous assistons au décès de Jacques Cœur après une séance de torture qui l’a laissé de marbre. S’ensuit une alternance de chapitres un peu déroutante mais qui sert à mettre en place un scénario particulièrement haletant et original. Car on ne s’ennuie pas coincés entre les trois factions qui s’affrontent et s’entraident tour à tour. Le manichéisme à deux balles n’est pas de mise. Les scènes d’actions se suivent sans temps morts et l’intrigue se déroule sans à-coups jusqu’à la révélation finale ! Oui, mais c’est quoi cette intrigue ? Hubert Delpont se porte beaucoup moins bien depuis qu’on lui a enlevé l’ensemble de ses viscères. Quelques instants avant un rendez-vous avec Maxime Langelot. Et contrairement à ce que lui conseille Delphine, il décide de comprendre ce qui s’est passé. Bien mal lui en prend. Il se retrouve coincé entre deux super-women aux buts fallacieux et une organisation paramilitaire d’élite sans compter que la Police souhaiterait lui poser quelques questions… Bien content d’avoir son papa le Maxime. Un style fluide, un langage clair Patrick nous embarque dans son navire de manière limpide même lorsque la mer de son scénario s’agite en tempête. Ne vous inquiétez pas des premiers chapitres et partez en confiance sur « la route d’émeraude »
 
« La route d’émeraude » P.J. Lambert  « First »
Neuf 19.90 euros  Sortie le 10 Mars
Intelligence : ***
Description : **
Action : ***
Humour : *
Amour : *
Violence : ***
Sexe : *