jeudi 5 avril 2007

Le bouquiniste a lu. Episode 1

Non seulement il vend des livres mais en plus il lit !
Non seulement il lit, mais en plus, il raconte !
Aujourd'hui : Irène Adler contre Sherlock Holmes (respectueusement)
Cela faisait un petit bout de temps que je tournais autour du rayon. Je n’avais pas encore fait autre chose que feuilleter (avec soin) quelques volumes de la collection Labyrinthes éditée sous la bienveillante tutelle du Masque. Je dois le dire à ma grande confusion, je me laisse parfois séduire par l’aspect du livre…
Cette très jolie collection donc, semblait être la parfaite concurrente de « Grands détectives » chez 10/18 dont le polar historique nous amuse et nous cultive avec intelligence.
Quand parcourant les couvertures du regard, mon œil fut attiré par un nez aquilin qui ne pouvait appartenir qu’au résident de Baker Street. Il était debout, le regard perdu, dans sa robe de chambre, une pipe allumée aux lèvres. Une main rouge s’inscrivait sur le haut à droite de Holmes.
Tout ceci n’a bien entendu RIEN à voir avec le roman. On n’y voit même pas Holmes en robe de chambre, et l’on ne croise son chemin que dans un petit 5% du livre !
Mais le titre de cet ouvrage « Good Night Mr Holmes » pouvait laisser imaginer notre célèbre détective allant au lit dans sa robe de chambre et découvrant un tag rougeâtre dans son couloir des toilettes… Pas du tout.
Ce livre écrit par Carole Nelson Douglas, texane d’adoption et auteuse d’une quarantaine de romans, raconte en fait une partie de la vie de Irène Adler, adversaire de charme de Sherlock Holmes dans « Un scandale en Bohème ». Cette biographie est le fait de l’amie d’Irène Adler : Penelope Huxleigh, que le décès prématuré de son père pasteur, et la faiblesse des services sociaux de l’Angleterre victorienne mettent à la rue. Irène la « débauchée » (rassurez-vous, il n’en est rien) et Nell la puritaine (si, si) vont former un couple pétillant d’intelligence dans une vie de bohème. Et d’ailleurs la Bohème sera l’une de leurs étapes puisque nous découvrirons la « vraie » face cachée du « Scandale en Bohème » de C. Doyle au travers des yeux des deux femmes dans une intrigue concernant la fabuleuse ceinture de diamants de Marie-Antoinette. Je dois reconnaître que j’ai pris beaucoup de plaisir à me promener avec ces deux comparses dans un roman que les puristes taxeront de féminin. De l’intelligence, une intrigue amusante ponctuée des rebuffades d’Irène l’américaine dans ce monde réactionnaire européen, et aussi le plaisir de rencontrer Holmes et Watson en face d’adversaires estimables.
            
Good Night Mr Holmes
Carole Nelson Douglas
Labyrinthes
8.50 € (3/4 € chez tout bon bouquiniste !)
 
Intelligence : ***
Description : **
Action : *
Amour : *
Violence : 0
Sexe : 0