dimanche 3 mai 2009

Nouvelles du front N°0

Une nouvelle rubrique pour savoir tout tout tout sur le fonctionnement, les anecdotes, les potins de votre boutique préférée (une de vos... ?)
Une nouvelle rubrique ? Mais pourquoi faire ?
Les discussions fréquentes que nous avons eu à la boutique avec nos clients (nous sommes un peu bavards faut dire...) nous ont montré que ceux-ci s’interrogeaient fréquemment sur le fonctionnement de celle-ci : les projets, notre façon de travailler, les anecdotes, bref, la vie de Phénomène J.
Les « Nouvelles du front » vous feront partager les petits et les grands moments de notre (votre ?) boutique préférée.
Vous comprendrez pourquoi la valeur de rachat entre deux livres paraissant proches peuvent varier d’un facteur 100, vous ferez la connaissance de clients et de vendeurs étonnants (et sympathiques... pour la plupart !), quelles personnes connues nous a rendu visite, etc, etc...
Bien entendu, nous conserverons l’anonymat des personnes ne nous aynat pas donner explicitement leur accord pour les nommer.
Nous ne vous cacherons RIEN !
Mieux nous répondraons dans cette chronique à toutes les questions que vous nous enverrez à contact@phenomenej.fr.
Et d’ailleurs...
Nous avons eu les chiffres de notre bilan 2008 : nous avons fait environ 7 500 euros de bénéfice soit -30% par rapport à 2007 ! Je vous rassure, une réunion informelle de l’ensemble des associés de l’entreprise (nous sommes deux !) a abouti à la conclusion suivante : pas de plan social (licenciement). (ouf...)
Cette baisse de bénéfice s’explique par un certain nombre de facteurs : la difficulté pour nos clients « Angers + 5 km » pour se déplacer en ville du fait des travaux pharaoniques (...) du tramway / la Crizze / L’amortissement des investissements lourds (pour nous...) de nos travaux d’agrandissement de 2007.
Notre chiffre d’affaire annuel a augmenté de 20% entre 2007 et 2008. Nous avions prévu +40% sans compter les effets abrupts du chaos économique dans lequel nous a plongé une poignée d’iconoclastes (sapajous ! australopithèques !) que notre doublement de surface de vente n’a pas pu amortir.
La taille de notre TTPE (Très Très Petite Entreprise) et notre gestion prudente (Merci Carmen !) nous a permis d’avoir une souplesse et une réactivité que ne peuvent avoir nos consoeurs plus grandes (d’entreprises !). Cela nous a permis de passer,... de naviguer dans l’orage sans trop de dégâts, même si notre compte est très rosissant en ce moment !
« 7500 euros de bénéfice !?!? Mais ils sont pétés de thunes !!! »
Bin, en fait non. Cet argent a servi à financer du stock, (nos habitués connaissent nos allées perpétuellement encombrées d’achats récents) et nous avons fait un joli chèque de plus de 1 600 euros au Trésor Public (afin de refinancer nos amis de la Société Générale peut-être !).
Les projets d’investissement de cette année sont liés au fait que notre voisine et amie (Soizic) a été poussée à déposer le bilan de son superbe salon de thé « L Heure Anglaise ».
Encore un truc bizarre ça... Tout le monde trouvait ça magnifique, Soizic distribuait (à faible marge) le thé Mariages Frères et malgré tout cette boutique n’a jamais gagné un sou sur 5 ans...
Le propriétaire de la boutique de Soizic et nous-mêmes sommes d’accord pour que nous prenions possession des lieux MAIS entre nous se dresse le LIQUIDATOR (euh... liquidateur, ce n’est pas un héros de SF) qui défend les intérêts de « L’Heure Anglaise » (et les siens).
Et donc, tout cela traine depuis trois mois sans que nous ne puissions faire quoique ce soit à part attendre. (Heureusement je suis TRES patient – mais sur de très brèves périodes !).
L’acquisition du lieu nous permettrait d’étendre la boutique à 120 m². Ceci nous permettrait (après quelques travaux...) d’augmenter nos rayons Polar de 75 % (soit environ 18 000 livres), notre rayon SF de 75% (9 000 livres), notre rayon Littérature de 40 % (8 000 livres) de 40% pour le rayon enfants (2 500 livres). Nous ouvririons de plus une petite salle dédiée aux livres à 0.50 / 1 / 2.50 euros (Poche / Grand format / BD)
Mais nous n’en sommes pas encore là, pas d’inquiétude, nous vous tiendrons au courant !